Archives par mot-clé : Social-libéralisme

Avis de parution: Fabien Escalona, La reconversion partisane de la social-démocratie européenne, Dalloz, 2018

J’ai le plaisir de vous annoncer la publication de l’ouvrage de Fabien Escalona issu de sa thèse, La reconversion partisane de la social-démocratie européenne, dans la collection « Nouvelle Bibliothèque de Thèses » chez Dalloz.

 

Résumé

Dans un monde capitaliste où le changement est la norme, la persistance des mêmes partis politiques doit être expliquée, tout autant que l’effondrement ou la disparition de certains. Pour résoudre cette énigme de la persistance partisane, très négligée dans la science politique, Fabien Escalona construit un modèle de la reconversion partisane, l’inscrivant dans le paradigme général de l’institutionnalisme historique. Ce modèle est utilisé dans une analyse approfondie de l’évolution de quatre partis emblématiques de la social-démocratie européenne : les travaillistes britanniques, les socialistes français, les sociaux-démocrates suédois et les sociaux-démocrates allemands. Ce travail est plus particulièrement centré, comme l’indique le sous-titre, sur la reconversion dans les années 1980-1990.

À travers la reconstitution minutieuse du sentier de dépendance de ces partis, la mise en évidence de l’importance du « régime social-démocrate keynésien d’après-guerre » et de la reconversion, que sa crise a rendue nécessaire, en régime social-démocrate de marché », Fabien Escalona retrace le long chemin qui a mené la social-démocratie d’un mouvement oppositionnel à une des principales forces de gouvernement en Europe occidentale.

La publication de ce travail était nécessaire à un double titre. Tout d’abord, il est particulièrement utile pour analyser et comprendre la situation très difficile de la social-démocratie depuis la crise économique et financière de 2008, question abordée à la fin de l’ouvrage. De plus, ce modèle de la reconversion partisane est également incontournable pour analyser l’histoire et la situation des autres forces politiques dans les pays occidentaux.

Vous trouverez ci-joint le flyer de l’ouvrage: Escalona_Fabien_La_reconversion_partisane

 

Avis de parution: « Un étrange échec… », Savoir/Agir, n° 42, janvier 2018

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution en librairie demain du dernier numéro de la revue Savoir/Agir sur « Les gauches et l’économie » coordonné par Antony Burlaud et Frédéric Lebaron et auquel j’ai contribué.

Thibaut Rioufreyt, « Un étrange échec. La réception contrariée de la « Troisième voie » britannique dans la gauche socialiste française », Savoir/Agir, n° 42, numéro coordonné par Antony Burlaud et Frédéric Lebaron, janvier 2018.

 

Résumé de l’ouvrage

De la présidence Hollande au gouvernement Tsipras, la gauche de gouvernement paraît aujourd’hui incapable – et, sans doute, peu désireuse – d’affronter l’ordre économique établi pour inventer de nouveaux modèles.

En proposant une dizaine de contributions sur les discours et les pratiques économiques des partis de gauche – de l’ancienne LCR au PS, de la Libération à nos jours, de Paris à Athènes – ce dossier rappelle l’inventivité et l’audace économiques des années 1970, évoque les amendements, glissements et retournements de l’ère néolibérale, et s’attarde sur quelques-unes des questions économiques décisives qui, aujourd’hui, se posent à la gauche.

Plutôt que d’invoquer, pour expliquer les choix (et les non-choix) économiques de la gauche, les contraintes anonymes et implacables de l’Économie ou l’individualité faillible de tel ou tel dirigeant particulier, ce numéro s’efforce de relier ces choix à certaines conditions de possibilité proprement sociologiques : l’état de la concurrence politique ; la structure de l’expertise et les formes de l’autorité économique ; la nature des coalitions qui servent de base sociale aux politiques économiques.

En redonnant à ces variables sociales toute leur place, ce dossier espère favoriser une approche réaliste des politiques économiques et contribuer – pourquoi pas ? – à nourrir la réflexion stratégique et programmatique à gauche.

L’ouvrage est disponible en librairie et sur le site de l’éditeur: http://www.editions-croquant.org/les-collections/product/449-pdf-savoir-agir-n-42

Communication: « La réception de la « Troisième voie » dans la gauche socialiste française », ISP, 3 novembre 2017

J’ai le plaisir d’intervenir au séminaire de l’ISP (Institut des sciences sociales du politique) « Construction de l’État et genèses du politique » vendredi 3 novembre 2017:

Grandeur et décadence d’une entreprise de traduction politique. L’« échec relatif » de la réception de la « Troisième voie » britannique dans la gauche socialiste française

Résumé : Cette communication propose de revenir sur une enquête réalisée sur la réception des idées et des discours du New Labour britannique dans la gauche socialiste française entre 1994 et 2017. Il s’agira plus spécifiquement de revenir sur les différents facteurs expliquant l’échec relatif de l’importation du « blairisme » dans ce milieu partisan, à la fois liés aux modes d’intervention des néo-travaillistes dans l’espace politico-médiatique français et propres au champ politique français en général et au Parti socialiste en particulier. L’étude de ce cas empirique sera par ailleurs l’occasion de réfléchir sur ce qu’on entend par « échec » dans l’étude de la circulation transnationale des idées et sur la manière dont les sciences sociales du politique peuvent saisir ce type d’objets.

Discutants : Fabien Carrié et Cédric Plont.

La séance aura lieu le vendredi 3 novembre 2017 de 14h à 16h, à l’ISP, Université Paris-Nanterre, salle des séminaires au rez-de-chaussée du bâtiment Max Weber.

 

 

Avis de parution: « Allons enfants de la rupture… », Télérama, 10 mai 2017

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution d’un interview publié dans le magazine Télérama du 10 mai 2017 réalisé par Michel Abescat.

 

Illustration d'Anne Laval
 Capitalisme, Europe, partis… Allons enfants de la rupture

Dans cette campagne présidentielle qui vient de s’achever, les mots “antisystème” et “rupture” brandis par certains candidats étaient porteurs de sens bien différents, dit le politiste Thibaut Rioufreyt. Deux mots ont caractérisé cette élection présidentielle : « antisystème » et « rupture ». D’une même voix, avec force gestes, tous les candidats ou presque sont partis sabre au clair contre le « système » qu’ils se faisaient fort de bouter hors de France. S’ils étaient élus, les citoyens allaient voir ce qu’ils allaient voir, ils seraient les présidents de la « rupture ». Mais de quelle rupture ? Et pour en finir avec quel système ? Précisions avec le jeune politiste Thibaut Rioufreyt, chercheur à Sciences po Lyon.

Vous pouvez lire la suite de l’article sur le site du magazine si vous êtes abonnés à Télérama.

« Présidentielle : « Les primaires ont été une lessiveuse à sortants » », Télérama.fr, 24 avril 2017

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de la vidéo du débat avec Valérie Igounet et moi-même au lendemain des résultats du premier tour de l’élection présidentielle 2017.

 

Valérie Igounet, historienne et spécialiste de l’extrême droite, et Thibaut Rioufreyt , chercheur en science politique et spécialiste de la gauche, étaient dans le studio vidéo de “Télérama” pour analyser les résultats de ce premier tour de l’élection présidentielle et répondre à vos questions.

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle, deux France semblent s’affronter. L’une urbaine, à l’aise dans la mondialisation, optimiste quant à l’avenir. L’autre rurale, inquiète d’un monde dans lequel elle ne trouve plus sa place. Cette situation n’est-elle pas lourde de dangers ? Comment interpréter l’élimination des deux grands partis qui ont structuré, ces trente dernières années, notre vie politique ? Que signifie le rejet, par les deux candidats du second tour, du clivage traditionnel droite/gauche ? Et quelles sont les conséquences de ce basculement sur les prochaines recompositions politiques ? Valérie Igounet, historienne, spécialiste du Front national, et Thibaut Rioufreyt, chercheur en sciences politiques, ont répondu à nos questions et à celles des internautes.


Vous pouvez consulter le podcast de la vidéo en intégralité sur le site Internet de Télérama: http://www.telerama.fr/presidentielle-2017/en-direct-a-11h-quels-enseignements-tirer-de-ces-resultats-du-premier-tour,157078.php

 

« Emmanuel Macron est la queue de comète d’un social-libéralisme en déclin », Reporterre, 25 avril 2017

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution d’un interview proposant une analyse au lendemain du premier tour des élections présidentielles pour Reporterre.

Thibaut Rioufreyt (Propos recueillis par Martin Cadoret), « Emmanuel Macron est la queue de comète d’un social-libéralisme en déclin », Reporterre. Le Quotidien de l’écologie, 25 avril 2017.

« Le premier tour de l’élection présidentielle a bousculé le système politique en place depuis des décennies. Mais que signifie le phénomène Macron ? Le clivage gauche-droite a-t-il disparu ? Le Front national va-t-il régresser ? Que va devenir La France insoumise ? Analyse et réponses. »


L’article est disponible en intégralité sur le site de Reporterre: https://reporterre.net/Emmanuel-Macron-est-la-queue-de-comete-d-un-social-liberalisme-en-declin

« Où va le Parti socialiste ? », France Culture, 30 mars 2017, 07h15

Je suis intervenu dans l’émission « Les Matins de France Culture » de Guillaume Erner sur France Culture le 30 mars 2017. Cet interview a été réalisé autour de la question du jour: « Où va le Parti socialiste ? ».

« Après le soutien de plusieurs cadres socialistes à Emmanuel Macron, celui de Manuel Valls est un nouveau coup dur pour Benoît Hamon. Fragilisé, le candidat socialiste, a appelé Jean-Luc Mélenchon et les communistes à se rassembler autour de sa candidature. Que reste-t-il du PS ? »


L’émission est réécoutable en podcast sur le site Internet de France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/ou-va-le-parti-socialiste

« Quel avenir pour la gauche socialiste française et européenne ? », conférence-débat, Sciences Po Lyon, 4 avril 2017

J’ai le plaisir de vous annoncer la tenue d’une conférence-débat que j’organise intitulée « Quel avenir pour la gauche socialiste française et européenne ? » et qui aura lieu le mardi 4 avril 2017 de 18h à 20h dans le Grand amphithéâtre de Sciences Po Lyon.

Dans le contexte des élections présidentielle et législatives à venir, Sciences Po Lyon organise une conférence-débat sur l’avenir de la gauche socialiste française et européenne. L’objectif de cette conférence est de proposer une série d’éléments de réflexion dans une perspective résolument comparative et internationale. Quel avenir pour le Parti socialiste au regard de ses homologues européens ? Quelle place pour les idées dans les partis sociaux-démocrates ? Quelles contraintes pèsent sur ces formations politiques et quelles voies stratégiques, idéologiques et électorales s’offrent à eux ?

Interventions

La conférence sera l’occasion d’écouter trois interventions :

Alistair Cole (Professeur de politique comparée, Sciences Po Lyon/Triangle) : « Exit, Voice and Loyalty? Réflexions sur les courants du Parti Socialiste »

Il est l’auteur notamment de French Politics and Society, Londres Routledge, 2017 ; Governing and Governance in France, Cambridge, Cambridge University Press, 2008, et François Mitterrand: a Study in Political Leadership, Londres: Routledge, 1997.

Fabien Escalona (Docteur en science politique, PACTE Grenoble) : « Le PS et la social-démocratie, au seuil d’une nouvelle phase critique de leur histoire »

Il est notamment l’auteur (avec David J. Bailey, Jean-Michel de Waele et Mathieu Vieira) de l’ouvrage European social democracy during the global economic crisis. Renovation or resignation?, Manchester, Manchester University Press, 2014.

Thibaut Rioufreyt (Post-doctorant en science politique, Sciences Po Lyon/Triangle) : « Le succès contrasté du social-libéralisme. Une analyse comparée France/Royaume-Uni »

Il est notamment l’auteur de Les socialistes français face à la « Troisième voie » britannique. Vers un social-libéralisme à la française (1997-2015), Grenoble, Presses universitaires de Grenoble (PUG), coll. « Libre cours politique », 2016.

Les interventions seront suivies d’un débat. L’événement est public et ouvert à tous ceux intéressés par ce sujet qui connaît une actualité politique toute particulière.


Vous trouverez également la présentation de l’événement sur le site internet de Sciences Po Lyon: https://www.sciencespo-lyon.fr/actualite/conferences/conference-debat-quel-avenir-gauche-socialiste-francaise-et-europeenne

Avis de parution: « L’échec du quinquennat Hollande ou les impasses de la « Troisième voie » à la française », Mouvements, 28 mars 2017

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon dernier article publié sur le site de la revue Mouvements le 28 mars 2017 et qui s’intitule « L’échec du quinquennat Hollande ou les impasses de la « Troisième voie«  à la française ».

 

Pourquoi le social-libéralisme est une stratégie politique perdante en France alors qu’elle a permis au Parti travailliste de diriger le Royaume-Uni plus de dix ans ? Pourquoi François Hollande échoue là où Tony Blair remporte trois fois de suite les élections ? La comparaison de la situation française et britannique permet ainsi de saisir les facteurs sociaux et politiques structurels qui expliquent que François Hollande n’ait pu assumer son virage social-libéral et qui ont abouti à l’échec de son quinquennat. Ou quand la « Troisième voie » à la française mène à une impasse.


L’article est disponible en intégralité sur le site Internet de la revue Mouvements : http://mouvements.info/lechec-du-quinquennat-hollande-ou-les-impasses-de-la-troisieme-voie-a-la-francaise/

 

« Un héritier du blairisme peut en cacher un autre… De Valls à Macron », Lyon, Librairie Terre des Livres, 29 mars 2017

Je présente mon ouvrage Les socialistes face à la « Troisième voie » britannique. Vers un social-libéralisme à la  française (1997-2015) aux Presses universitaires de Grenoble, coll. « Libre cours politique » paru récemment, le mercredi 29 mars 2017 à la librairie Terre des Livres (Lyon).

Un héritier du blairisme peut en cacher un autre… De Valls à Macron

Rencontre avec Thibaut RIOUFREYT à l’occasion de la parution de Les socialistes français face à la « Troisième voie » britannique. Vers un social-libéralisme à la française (1997-2015), Grenoble, Presses universitaires de Grenoble (PUG), coll. « Libre cours politique », 2016.

« Parmi les leaders du centre-gauche en France, Manuel Valls et Emmanuel Macron sont ceux qui se sont le plus revendiqués du New Labour de Tony Blair, version british du social-libéralisme. En ce sens l’enquête menée par Thibaut Rioufreyt sur la réception de ce modèle britannique au sein du PS permet en retour de mieux comprendre l’actualité politique française. L’ancien Premier ministre et le leader d’En Marche sont d’accord pour l’essentiel sur l’économie et le social ; ils diffèrent en revanche sur la stratégie politique. Quand le premier a tenté de prendre la tête du PS pour lui imposer une rupture doctrinale profonde, le second a au contraire opté pour la stratégie de l’extrême-centre par delà gauche et droite en se passant du parti. Valls éliminé, reste à voir si la stratégie de Macron peut fonctionner alors que les sociaux-libéraux restent minoritaires en France. »

Rencontre animée par Philippe CORCUFF


L’événement aura lieu à20h15 à la librairie Terre des Livres : 86, rue de Marseille 69007 Lyon.

Vous pouvez également retrouver ces informations sur le site Internet de la librairie : http://www.terredeslivres.fr/les-rencontres/