Archives par mot-clé : Social-libéralisme

Dépôt Hal: « Les mutations de la gauche contemporaine à l’aune du concept de social-libéralisme », in Libertés et libéralismes, 2012.

J’ai le plaisir de vous informer que l’article sur le social-libéralisme que j’ai publié dans l’ouvrage collectif Libertés et libéralismes en 201 est désormais disponible gratuitement et en accès libre sur HAL-SHS à cette adresse: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01339430


Thibaut Rioufreyt, « Les mutations de la gauche contemporaine à l’aune du concept de social-libéralisme » in  FOURNEL Jean-Louis, GUILHAUMOU Jacques & POTIER Jean-Pierre (dir.), Libertés et libéralismes. Formation et circulation des concepts, Lyon, ENS éditions, coll. « Gouvernement en question(s) », 2012, pp. 283-296.

Image_couverture_libertés_libéralisme


Résumé: Utilisé le plus souvent de manière péjorative, constituant alors la forme euphémisée et contemporaine du « social-traître », le vocable social-libéral, lorsqu’il est assumé et revendiqué, renvoie à l’idée d’une gauche moderne que l’on oppose à une gauche archaïque incapable de s’adapter au monde contemporain. Il reste ainsi largement cantonné au registre polémique dans le discours journalistique ou politique. Au-delà de ces usages connotés, nous proposons d’en faire un véritable concept scientifique, à la croisée de l’histoire des idées et de la sociologie politique. Pour ce faire, nous avons choisi de nous attarder sur le concept de liberté tel qu’il est défini dans les textes sociaux-libéraux, autour de la question des droits individuels, puis son extension, à travers la question des relations entre État, marché et société civile.


Vous pouvez également trouver le texte intégral en accès libre et gratuit sur le site Open Editions Books en cliquant sur le lien suivant ainsi que la table des matières et les contributions des autres auteurs ici.

Dépôt HAL: « Les passeurs de la « troisième voie ». Intermédiaires et médiateurs dans la circulation transnationale des idées », Critique internationale, 2013

J’ai le plaisir de vous informer que l’article que j’ai publié dans Critique internationale sur le rôle des passeurs dans la circulation transnationale des idées politiques est désormais disponible gratuitement et en accès libre sur HAL-SHS à cette adresse: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01339455


« Les passeurs de la « troisième voie ». Intermédiaires et médiateurs dans la circulation transnationale des idées », Critique internationale, n° 59, avril-juin 2013, pp. 33-46.

Image_couverture_numéro_Critique_Internationale

Résumé: L’enquête que nous avons réalisée sur la circulation des idées du New Labour au sein de la gauche socialiste française a permis de dégager deux résultats significatifs. D’une part, on constate l’existence de passeurs, acteurs secondaires et moins visibles qui jouent pourtant un rôle essentiel. D’autre part, l’enquête a montré combien les échanges directs entre Parti socialiste et New Labour durant cette séquence ont été très limités. Par rapport à la distribution suggérée dans les travaux existants, les « seconds rôles » s’avèrent donc plus importants que prévus et les « décors » ne sont pas ceux qui semblaient tout désignés. Sur la base de ces données empiriques, cet article se propose de repenser de manière complémentaire les concepts d’intermédiarité et de médiation afin d’appréhender tant le rôle actif de ces passeurs cosmopolites que les transformations que subissent les idées politiques lorsqu’elles circulent à l’étranger.

 

Avis de parution: « Le social-libéralisme, du label politique au concept scientifique », Raisons Politiques, n° 61, vol. 1, février 2016.

Vient de paraître l’article que j’ai écrit dans la revue Raisons Politiques. Revue de théorie politique (n° 61, vol. 1, février 2016): « Le social-libéralisme, du label politique au concept scientifique ».

Équivalent de social-traître pour les uns, de social-démocrate moderne pour les autres, le vocable social-libéral connaît un succès massif dans le débat politico-médiatique depuis le milieu des années 1990. Rompant avec les usages ordinaires du terme, cet article se propose d’esquisser les contours d’un véritable concept de social-libéralisme. À partir de l’analyse de contenu de 2000 textes d’intellectuels et de responsables politiques du Parti socialiste, il s’agit d’entrer dans le vif de la chair discursive et de répondre de manière documentée à une question centrale pour le devenir de la gauche européenne : comment les élites social-démocrates ont intégré dans leur manière de penser et de gouverner des éléments issus du néo-libéralisme et comment tentent-ils de le légitimer théoriquement ?

Page_couverture_Raisons_politiques_2016

Article payant accessible sur CAIRN ici.

Pour citer cet article: Thibaut Rioufreyt, « Le social-libéralisme, du label politique au concept scientifique », Raisons Politiques. Revue de théorie politique, n° 61, vol. 1, février 2016, pp. 115-127.

Séance 4 séminaire HiSoPo: Le néo-libéralisme, genèse revisitée et étrange postérité, 15 mars 2016

La prochaine séance du séminaire HiSoPo (Histoire sociale des idées politiques) portera sur « Le néo-libéralisme, genèse revisitée et étrange postérité » et sera organisée autour de deux communications:

  • Jean Solchany (MCF en histoire contemporaine à l’IEP de Lyon, LARHRA) : sur son ouvrage Wilhelm Röpke, l’autre Hayek. Aux origines du néolibéralisme, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015.
  • Thibaut Rioufreyt (Docteur en science politique, Chercheur associé au laboratoire Triangle, Lyon) : « Du néo- au social-libéralisme, une étonnante filiation »

Les deux interventions seront discutées par François Denord (Chargé de recherche CNRS en sociologie, CESSP-CSE/EHESS).

La séance aura lieu le 15 mars 2016, entre 14h et 17h, en Salle du Conseil de Sciences Po, 13 rue de l’Université, Paris, 75007, 5ème étage. Pour plus de détails, voir le programme des séances du séminaire sur le carnet hypothèses du groupe HiSoPo.